LA VIELLE À ROUE

Paris/Berry/Bourbonnais/Alpes/Provence

Françoise BOIS POTEUR

Nouvelle édition enrichie par l’ajout d’une 2ème partie concernant les Alpes et la Provence

Depuis quelques années, en France, mais aussi dans les autres pays européens, la vielle à roue revient sur le devant de la scène. Le public découvre son timbre si caractéristique lors de concerts, d’animations, de spectacles…

Le lecteur trouvera dans ce livre une évocation de la riche histoire de cet instrument.

La première partie reprend le contenu de l’ouvrage intitulé « La vielle à roue en France – Répertoire et Mentalités » publié pour la première fois en 1996, puis réédité en 2012.

Elle est suivie d’une deuxième partie « Les aventures de la vielle à Paris, dans les Alpes et en Provence » qui aborde le parcours de l’auteur Françoise Bois Poteur, dont les recherches commencées en 1992 à Paris l’ont menée de musées en musées tout autour des Alpes françaises et italiennes pour se terminer en Provence. Un périple fertile en découvertes.


Édition :

Dépôt légal – 1ère édition Aug. Zurfluh
Collection « le temps musical » – 1996
2 ieme édition augmentée : La vielle dans tous ses états – 2o12
Dépôt légal pour la présente édition
La vielle à roue – Paris/Berry/Bourbonnais/Alpes/Provence –  A paraître juillet 2024
ISBN 978 2953927955
format : A5
relié, 151 pages

20,00

Catégorie :

Description

Instrument atypique par excellence, la vielle à roue a une histoire riche en rebondissements. Tout mélomane curieux trouvera dans ce livre une évocation de ses temps forts, dans une langue claire et abordable.

Au fil de la lecture, il découvrira la façon dont elle est passée au devant de la scène chaque fois qu’une occasion lui a permis de s’exprimer : modes des foires au XVIIIe siècle, intérêt  des romantiques pour le « peuple » au XIXe siècle, attachement au folklore à la fin du XIXe siècle et dans les années 1940, renouveau des musiques rurales considérées comme une contre-culture dans les années 1970, moyen de retrouver ses racines à partir des années 1980.

Depuis les années 2000, elle a finalement réussi à s’imposer avec son originalité dans tous les milieux musicaux (y compris dans les variétés !).

Parvenu à la fin de l’ouvrage, le lecteur réalisera qu’en s’intéressant à la vielle, il a également enrichi ses connaissances non seulement sur le patrimoine, mais aussi sur l’évolution des mentalités.

L’auteur

Françoise Bois Poteur a reçu une formation musicale classique et suivi un cursus universitaire d’histoire et d’histoire de l’art. En 1977, elle entame des études à l’École nationale de musique de Châteauroux (Indre) en classe de vielle à roue. Elle y obtient la première médaille d’or pour cet instrument décernée en France. Son répertoire aborde tous les types de musique (ancienne, traditionnelle et contemporaine).

Sous la direction de François Lesure, elle a travaillé à l’École pratique des Hautes Études de Paris sur l’organologie et le corpus musical baroque de la vielle.

À partir de 1987, elle a mis au point une banque de données « Cythère » en effectuant un dépouillement systématique des recueils imprimés et des cahiers de musique figurant dans les fonds musicaux de différentes bibliothèques, notamment en Provence. Cet outil lui a permis d’analyser la circulation des mélodies, souvent anonymes, du XVIIe siècle au XIXe siècle. Elle est ainsi devenue une spécialiste de ce patrimoine musical populaire, souvent laissé de côté par la recherche officielle.